Mais ils sont fous ces vendéens! Et je plaiderais bien pour une contamination de masse.

Après 40 ans d’existence, le succès du parc va crescendo : le Puy du Fou a été plusieurs fois élu meilleur parc d’attractions en France et en Europe. En 2019, toujours en pleine ascension, il a enregistré son meilleur taux de fréquentation depuis l’ouverture : 2,3 millions de visiteurs ont fait le déplacement.

En 2019 le Traveler’s choice de Trip Advisor a classé le Puy du Fou comme 5ème meilleur parc d’attraction, loin devant Europa Park (8e) et Disneyland Paris (11e). Bon à savoir, ce n’est pas une poignée d’experts qui en ont décidé ainsi, mais une communauté de « vrais » voyageurs qui ont fait le voyage et vécu des moments qu’ils jugent inoubliables.
Pas étonnant que le concept s’exporte si bien : des spectacles du Puy du Fou existent déjà aux Pays-Bas, en Grande-Bretagne, en Espagne, et bientôt, en Chine.

 

Testé, vécu et validé

Rien ne vaut l’expérience vécue sur le terrain, et en passionnée, j’ai eu le plaisir de visiter le Puy du Fou sous toutes les coutures (ou presque), alors je me lance!

1. Le décor

Ce que j’adore au Puy du Fou, c’est dans un premier temps le décor dans lequel on immerge une fois les grilles franchies. Tout est fait pour dépayser, sans pour autant sombrer dans une espèce de cadre « préfabriqué ». Personnellement, je me sens tout simplement transposée dans une autre époque, dans un environnement vert et aéré, et ce quel que soit le nombre de visiteurs.

2. Les spectacles et les attractions

La destination Puy du Fou fera l’unanimité, toutes générations confondues.

La particularité du Puy du Fou c’est qu’il y en a pour tous les goûts, ce qui est idéal pour une sortie de groupe type CSE, association ou même sortie d’entreprise. La destination Puy du Fou fera l’unanimité, toutes générations confondues. Les petits, quelle que soit leur taille, peuvent accéder à toutes les représentations et vivre avec émerveillement l’aventure des vikings, l’épopée du roi Arthur, embarquer pour l’expédition de La Pérouse … Un ravissement.
Pas de loopings, ou d’envolées décoiffantes : l’émotion est autre, encore plus intense, tant elle s’installe sur la durée. Le Puy du Fou est fait de spectacles de 15 à 45 mn, voire jusqu’à 1h40 pour la cinéscénie.

 

Peut-on tout faire en une journée?

Un voyage de groupe à la journée est parfaitement envisageable, notamment pour ceux dont les entreprises seraient situés dans les environs. Oui, si on envisage de revenir pour digérer la frustration de tout ce qu’on n’aura pas vu après une toute petite journée sur le parc. Oui aussi, si l’idée c’est de « donner envie », de créer sciemment comme un sentiment d’inachevé qui fait que les salariés en redemanderont, ou reviendront par leurs propres moyens.
Pour une expérience complète, 2 jours c’est le minimum. Et encore, personnellement j’en suis à mon énième visite, et il me reste de nombreuses atmosphères à découvrir.
Donc très clairement, 1 journée ne suffirait pas : la programmation des spectacles ne le permet pas, et la taille immense du parc non plus.

1. 55 hectares à parcourir

Le parc est immense (55 hectares), et les spectacles sont assez bien répartis sur une grande superficie … Donc oui, vous devrez tenir compte des déplacements d’un bout à l’autre du parc pour assister aux différents spectacles et animations. Sans compter que sur le chemin, vous marquerez certainement une pause devant certaines curiosités, happés par la volière ou subjugués par les artisans de la Cité Médiévale, pour ne citer que ceux-là.

2. Un temps d’attente minimal

Vous aviez l’habitude des attractions et loopings de 50 secondes après 1 heure de file d’attente? Oubliez le concept. On est au Puy du Fou!

Ici, pour la plupart des attractions, l’attente sera moindre, voire inexistante. Les gradins sont en effet prévus pour accueillir 3000 personnes en moyenne, et jusqu’à 6500 personnes pour l’épopée des gladiateurs. Le Signe du triomphe, nom du spectacle, est cette expérience de cirque gallo-romain, en présence du (méchant) gouverneur et de gladiateurs déchaînés. C’est aussi l’attraction qui m’a fait revenir au Puy du Fou, tellement j’étais triste de ne pas l’avoir vécue la première fois. Donc oui, un peu d’attente le temps que les grilles ouvrent et que tous les gaulois et romains prennent place dans le cirque (6500 places quand même!). Pour ce qui me concerne, j’ai pris mes dispositions : pique-nique devant les grilles, roulements pour exfiltrer les enfants afin d’assurer les immanquables envies pressantes… Le prix à payer pour être sûre cette fois-ci, de vivre le spectacle.
45 minutes de bonheur, de frayeur, d’intensité … Et ma première rencontre avec le Lion blanc. Je n’en dirai pas plus.

Mais je m’égare : 45 minutes de spectacle donc, après 1 h d’attente (la durée la plus longue que j’aie expérimentée), ça reste honnête. Et surtout ça vaut le coup.

Parce que oui, petite précision : au Puy du Fou, on vit les spectacles … comptez minimum 15 minutes par immersion. Impossible de tout enchaîner, d’autant plus qu’il faut tenir compte de la programmation des spectacles.

 

Mon spectacle favori ? le choix et l’embarras

Il serait vraiment trop facile d’assurer tout de suite « la cinéscénie »! D’autant plus que tout le monde ne pourra pas forcément vivre ce spectacle ultra prisé, et pour lequel on ne compte qu’une trentaine de représentations chaque année

Personnellement, je suis fan du Signe du Triomphe dans le cirque gallo-romain (ah, les gladiateurs…), je me repasserais les Vikings en boucle, mon côté wonderwoman fait du Secret de la lance le MUST de chacune de mes immersions au parc … Mais où classer mon émotion après la traversée de Verdun ? L’émerveillement continu lors du Bal des oiseaux fantômes, l’émotion qui m’envahit à chaque représentation de Le Dernier Panache…? Chaque spectacle et chaque animation est unique et se vit avec intensité, et faire et revoir certains parcours permet d’en saisir, à chaque fois, de nouvelles nuances ( cf Les amoureux de Verdun).

Ceci dit la cinéscénie est une expérience indicible. 1h40 au milieu d’une foule de 12 000 spectateurs dans des gradins panoramiques modernes, faits de sièges numérotés, qui ne sont pas sans rappeler ceux des plus grands stades de football.
L’histoire? Pour être très honnête, ce n’est pas ce qui me passionne le plus. La famille Maupilier, la guerre de Vendée … Moi ce que j’adore c’est surtout toutes ces lumières et feux d’artifices, les effets spéciaux, les joutes équestres d’une centaine de cavaliers …et en fond sonore, les voix.

Ah oui, parce que le Puy du Fou, c’est aussi ça : des voix de narrateurs. Celles de Jean Rochefort, Alain Delon, Gérard de Pardieu, Natasha St Pier …de nombreux artistes ont laissé ici une touche personnelle, dans l’un ou l’autre des spectacles du parc.

Quand c’est fini … il y en a encore

Dur de conclure : ça vous fera le même effet le jour J. Je n’ai même pas évoqué la prairie des animaux, ni même souligné qu’entre 2 attractions, les tout-petits pourront faire une halte balançoire, courir après les jets sauteurs de la roseraie… j’ai parlé de voix sans évoquer les musiques entraînantes qui rythment les spectacles … Et l’expérience culinaire à l’occasion de repas animés …
Bref comme précisé au départ, le Puy du Fou est une expérience à vivre.

Le parc ouvre ses portes dès le 04 avril 2020 et, avec Le Bonheur en  Boîte, organisez votre voyage en groupe en toute sérénité.

 

En pratique, pour les groupes

Destination idéale pour les groupes, le Puy du Fou se mérite. Organiser un séjour de groupe au Puy du Fou relève d’un véritable parcours du combattant.

L’ ouverture des ventes

L’ouverture des ventes est généralement assurée dès les premiers jours du mois d’octobre pour l’année suivante. Une véritable razzia est effectuée sur les quelques places disponibles pour la trentaine de représentations du spectacle de la cinéscénie, qui se tiendra en 2020 les samedis, du 6 au 12 septembre 2020, et les vendredis, à partir du 19 juin 2020. Toutes les places disponibles pour la cinéscénie sont généralement raflées dès les premières minutes de la mise en vente.

La logistique : transport et hébergement

Enclavé, le Parc du Puy du Fou est situé à 1 heure des aéroport et gare de Nantes et de Angers. Y emmener un groupe nécessite par conséquent de prévoir un autocar et/ou une navette pour assurer le transport et les transferts entre le Parc et les lieux d’hébergement.

Les séjours dans les hôtels du parc sont très prisés et limités à un nombre déterminé de chambres par groupe : vous y hébergerez jusqu’à 25 familles maximum, pas plus. Beaucoup de groupes se retrouvent par conséquent hébergés à 1 heure, voire 1h30 du parc…. Pour moi, c’est une aberration. Le Bonheur en Boîte a noué des partenariats d’exception avec des hébergeurs de la région situés dans un rayon de 2 à 15 kilomètres du parc. L’hébergement du groupe est donc au plus près du Parc, soit à une distance de 5 à 15 minutes.

 

 

Pour en savoir plus sur le Puy du Fou

Le site du grand parc : https://www.puydufou.com/fr

UNE SORTIE OU UN SÉJOUR DE GROUPE AU PUY DU FOU ?

Contactez-nous pour une prestation clé en main

Logo Le bonheur en boîte

Abonnez-vous à notre Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les actus CE, les conseils, et les dernières réductions du Bonheur en Boîte...

Merci de vous être inscrit, vous recevrez prochainement notre newsletter.

Share This